Supermassive Black Hole

Album :  Black Holes & Revelations
Enregistrement :  2005
Compositeur : Matt Bellamy
Producteur  : Rich Costey
Nombre de performances : 739 (6e)
Dernière performance : 2019

INFORMATIONS
Pour Matt il s’agit de comparer une femme au centre de la galaxie, ce trou noir par lequel on peut se faire aspirer. Le groupe s’est inspiré de The Groove pour le morceau. Une version alternative plus rock fut également enregistrée et  même un clip tourné.

LIVE
Un des titres de Muse les plus joué présent à presque tout les concerts depuis 2006. Les visuals avec les robots qui dansent sont disponibles ici.

 

CLIP, PAROLES ET TRADUCTION

PAROLES / TRADUCTION

Ooh baby, don’t you know I suffer
Ooh baby, can’t you hear me moan ?
You caught me under false pretenses
How long before you
let me go ?

Ooh, you set my soul alight
Ooh, you set my soul alight

Glaciers melting in the dead of night
And the superstar’s sucked into the supermassive
Glaciers melting in the dead of night
And the superstar’s sucked into the…
Into the supermassive

I thought I was a fool for no one
Ooh baby, I’m a fool for you
You’re the queen of the superficial
How long before you tell the truth

Ooh, you set my soul alight
Ooh, you set my soul alight

Glaciers melting in the dead of night
And the superstar’s sucked into
the supermassive
Glaciers melting in the dead of night
And the superstar’s sucked into the…
Into the supermassive

Oh bébé, ne vois-tu pas que je souffre ?
Oh bébé, ne peux-tu m’entendre gémir ?
Tu me gardes avec de faux prétextes
Combien de temps avant que tu ne me laisses partir ?

Oh, Tu illumines mon âme
Oh, Tu illumines mon âme

Les glaciers fondent dans la mort de la nuit
Et les étoiles sont aspirés dans le
supermassif
Les glaciers fondent dans la mort de la nuit
Et les étoiles sont aspirées…
dans le supermassif

Je pensais n’être un idiot pour personne
Oh bébé, je suis un idiot pour toi
Tu es la reine du superficiel
Combien de temps avant que tu ne dises la vérité

Oh, Tu illumines mon âme
Oh, Tu illumines mon âme

Les glaciers fondent dans la mort de la nuit
Et les étoiles sont aspirées dans le
supermassif
Les glaciers fondent dans la mort de la nuit
Et les étoiles sont aspirées…
dans le supermassif

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.