Interview de Matthew Bellamy à Bruxelles

w_VggIUFMuse est en ce moment même à Bruxelles pour une série de concert. Entre deux dates, le site d’information Belge « Deredactie » a pu interviewer Matthew Bellamy. Aurez-vous le courage d’affronter les pensées (intéréssantes) de ce cher Bellamy ?

Ci-joint le lien de l’interview et la traduction !

 

Journaliste : La dernière fois que nous nous sommes vus, c’était à Werchter pendant la tournée de The 2nd Law avec le décor mettant en scène une grosse usine.

Matthew Bellamy : ah oui oui.

Journaliste : Ensuite, l’album s’intéressait plus à l’environnement, évoquait les drones, qu’est ce que cela fait d’avoir ce genre de références, de réfléchir à ce genre de sujets en musique ?

Matthew Bellamy : En faite, pour moi, ce sont des réflexions et des choses pour lesquelles je suis naturellement intéressé, il y a tellement de chansons qui pourraient être écrite à propos des expériences personnelles, l’amour, l’émotion et toutes ces choses.  J’adore écrire autant les chansons reflétant mes centres d’intérêts que mes expériences personnelles. Je ne le fait pas par nécessité, mais juste parce que cela reflète mes propres centres d’intérêts.

Journaliste : (A travers ces chansons) Il y a t-il un message que vous voudriez faire passer au public, peut-être une chose dont il devrait avoir peur ?

Matthew Bellamy : Je ne sais pas, je n’ai pas de conclusions claires moi même sur ce qui est bien ou mal. Je pense que je le découvre moi même, j’apprends et je grandis en même temps qu’ en écrivant des chansons. Il y a un thème général dans beaucoup de chansons de cet album et même dans tous les albums. La mécanisation de l’humanité, la façon dont nous industrialisons, l’introduction à l’intelligence artificielle, les effets des technologies, les capacités à se connecter entre nous, à ressentir les émotions ce genre de sujets. C’est le thème qui a émergé sur les deux derniers albums. S’il y avait un message à retenir, ce serait d’être conscient de (l’existence) l’intelligence artificielle, des drones qui sont de plus en plus utilisés et combien ils peuvent être dangereux. Très souvent ces technologies sont d’abord utilisées pour la guerre, c’est triste mais c’est vrai (rire). Les drones par exemple, sont utilisés depuis une quinzaine d’années, maintenant il est fréquent de les voir utilisés en tant que distraction. Pour ce qui est de futurs projets musicaux, je suis intéressé par le sujet de l’intelligence artificielle, on voit beaucoup d’essai et de tentatives. Mais plus on avance dans le temps plus cela semble devenir une constante (dans l’opinion publique) que cela s’apparenterait à dégrader la capacité de l’humain à penser et rendre capable la machine de penser, je suis un peu sceptique à propos de cela.

Journaliste : Sceptique ou effrayé ?

Matthew Bellamy : Erm.. Sceptique, car ce n’est qu’une hypothèse, l’efficacité est la meilleure chose. Et cette hypothèse pourrait se révéler être incorrecte. Vous voyez, les humains… Nous avons émis cette hypothèse, construit des choses plus vite ou plus efficacement et évidemment c’est mieux. Mais il y a ce côté de la nature humaine qui nous dit que cela n’est peut être pas si génial que cela en a l’air, pourquoi ? Donc euh (Rires)…. C’était quoi la question déjà ?

Journaliste : Si vous aviez peur de ce possible futur ou comme tout devient à tendance à devenir de plus en plus industrialisés et….

Matthew Bellamy : Je pense que la part manquante de cette efficacité et du mécanisme ou la façon dont les organismes sociaux sont mécanisés (je dirais automatisés) par un gouvernement très centralisés…. Ils ont des avantages mais aussi des désavantages en ce qui concerne les individus, petits groupes. Il n’y a non plus des individus mais plutôt une masse. Et ce sont en quelque sorte les technologies qui font émerger les choses dont nous avons tous peur comme le communisme par exemple, il y a quelques dizaines d’années de cela. Et Lire la suite

[SPOILER] Drones Tour : Plan détaillé de la scène 360°

Un plan détaillé de la scène du Drones Tour a été dévoilé sur le plan de réservation de place de Gigs & Tour pour la date de Birmingham.

Réponse définitive à Mexico mi-novembre ! Lire la suite

Drones World Tour 2016 – Le pack VIP

The « Drones » VIP experience

Maintenant que les dates françaises sont annoncées, il est temps de se poser la question « Quel type de place vais-je acheter ? » En gradin ? En fosse ? En carré Or ? Cette année à l’occasion du Drones World Tour, Muse propose à ses fans un pack VIP exclusif avec de nombreuses surprises réservées à ceux qui auront la joie d’en profiter. On vous en dit plus.

Lire la suite

Places : Attention aux arnaques !

Lorsque l’on veut désespérément sa place on peut tomber facilement dans des arnaques. Voici quelques conseils afin d’éviter de se faire avoir. 

I / Passez par les billetterie officielles

  • Le mieux est de faire confiance au réseau de vendeurs agréés  : Ticketmaster, La Fnac, France Billet, Seeticket, Live Nation, le site de la salle/festival où se déroule l’événement, les sites internet des enseignes de distribution (Carrefour, Auchan, Cultura, etc),  les billetteries régionales (vous les retrouverez sur le site de la salle/festival en question), Ontours. Si le concert est complet on vous donne des conseils plus bas dans l’article.

  • Pour éviter les arnaques et connaître vos droits on vous conseille en plus de notre article de consulter ce guide réalisé par le syndicat national du spectacle musical et de variété (PRODISS). 
  • EVITEZ LES SITES FRAUDULEUX. Certains sites se présentent comme billetteries officielles mais proposent des billets potentiellement faux. Les indices pour les détecter : lorsqu’ils proposent des places alors que la mise en vente n’a pas débuté ou lorsque la date est officiellement sold-out, lorsqu’ils proposent des prix qui ne correspondent pas aux tarifs pratiqués par les billetteries officielles. Une bonne technique pour vérifier un site : tapez dans google le nom du site suivi du mot clef « arnaque ». Des résultats de forums de victimes d’arnaques vous éclairons sur la réputation du site. 

II/ N’utilisez pas Viagogo ou StubHub ! 

  • Viagogo NE VÉRIFIE PAS l’existence des billets. Vous pouvez donc vous retrouver à la porte du concert.
  • L’autre problème de ce type de site, sont les prix pratiqués souvent exorbitants qui favorisent le marché noir et l’usage de robots.  On vous déconseille d’acheter des billets vendus plus cher que la valeur faciale.

III/ Attention aux sites de « pré-réservation » (Live Booker, Next Concert, Rocket-Ticket, Finesticket, tixwaves, etc)

Pour Live Booker et Next Concert il faut il faut bien comprendre que ces marques appartiennent au même groupe que Hey Alex (anciennement Live Arena) qui fait la promotion de  que ces services donc attention aux conseils donné par ce média (nom du groupe : GLOBAL SERVICE CONCIERGE).
Dans tout les cas ils ne sont pas des vendeurs agréés mais des mandataires auprès des fans (en ce qui concerne Live Booker, Next-Concert et Rocket-Ticket). Ils proposent de prendre les billets à votre place et font payer ce service. Leur service client est par ailleurs déplorable. On vous rappelle que seuls les vendeurs agrées sont légalement habilités à vous proposer à la vente des places de concert. Détails.

  • Live Booker : Live Booker propose de prendre vos billets à votre place en « pré-réservation » (une fois l’annonce officielle faite mais avant la vente officielle).  Pour cela vous payez le prix de la place normal + entre 20 et 40€ pour le service (peux aller jusqu’à 95€). Le problème est que cela fait enfler le coût d’accès au concert. 
    De plus il est possible qu’ils échouent lors de la mise en vente à vous obtenir des billets. Vous vous retrouverez donc avec une place soit pour un autre jour, soit moins bien placée et surtout plus chère que si vous les aviez pris vous même.  Leur service client n’a pas l’air sérieux non plus.

  • Next Concert :  Fonctionne exactement comme Live Booker mais agit avant même l’annonce officielle. Tout est basé sur des probabilités. En gros vous payez dès maintenant des frais de réservations pour un concert qui n’existe pas encore, puis si le concert est annoncé officiellement vous réglez les places avant la mise en vente officielle (alors qu’ils ne les ont pas encore). Du coup comme pour Live Booker vous dépensez 30-40€  supplémentaire par personne pour accéder au concert par rapport à la valeur faciale du billet. Retrouvez la liste des concerts officiellement annoncés.
    Si vous décidez de faire appel à ce service vous dépensez de l’argent pour un concert qui n’existe pas encore et au final plus cher que si vous prenez les billet vous même, avec le risque qu’ils échouent à vous obtenir les billets que vous souhaitiez. De plus leur service ne pourra pas fonctionner pour un concert type La Cigale. Donc si vous voulez éviter tout cela on vous conseille d’attendre tranquillement l’officialisation du concert et de la mise en vente sur les billetteries classiques !
  • Rocket-Ticket, FinesTicket, Onlineticketshop, Tixwaves fonctionnent de la même manière que Next Concert avec des garanties encore moindres à tout les niveaux. Donc n’utilisez pas ces différents services !

IV/ Le concert est complet, comment avoir des places ? 

  • Passez par la bourse aux billets officielle. De plus en plus de festivals et organisateurs de concerts utilisent ce système afin de garantir aux fans une revente et achat de billets de manière complétement sécurisée. Si une bourse aux billets officielle existe pour le  concert auquel vous voulez vous rendre c’est la meilleure solution. 
    Le site Reelax-Ticket, propose ce type de service à un nombre toujours plus grand de festival et organisateur de concerts (notamment Beauregard et les Eurockéennes). Lors qu’un billet est vendu, un nouveau code barre est généré ce qui protège l’acheteur qui à la garantie d’avoir un billet valable. Le site offre aussi un service 100% sécurisé pour le vendeur.
     
  • Si il n’y a pas de bourse mise en place pour le  concert auquel vous souhaitez vous rendre et que vous passez par les petites annonces, voici quelques conseils pour faire le tri et détecter une potentielle arnaque. 
    •  Recherchez SYSTÉMATIQUEMENT le nom et adresse mail du vendeur dans google suivi du mot clef arnaque.  Si le vendeur vous propose de payer par mandat cash c’est une arnaque : N’ACCEPTEZ JAMAIS UN PAIEMENT PAR MANDAT CASH ! 
    • Sur facebook, vérifier le profil du vendeur. Si celui ci est très recent ou avec peu de contenu il peut s’agir d’une arnaque.
    • Méfiez vous des annonces trop alléchantes (où à l’inverse trop exorbitantes), préférez l’achat de billet physiques au e-billet facilement reproductible et falsifiable. Préférez toujours l’échange en main propre et  si possible entre musers. 

V / Musers vendeurs : Soyez fair-play!

Si vous avez une place que vous souhaitez vendre. Vous pouvez la partager sur nos événements, mais vendez la à sa valeur faciale (vous pouvez toujours rajouter les frais de ports).

VI / Vous avez vos places, attention aux photos sur les réseaux sociaux.

Si vous avez réussi à obtenir vos places vous serez tentés de mettre une photo sur facebook ou twitter de votre sésame. Veillez à bien cacher le code barre. Des personnes mal intentionnées pourrait le reproduire et si elles passent avant vous au scan des billet vous ne pourrez pas rentrer.

Rejoignez la campagne #FanPasGogo !

Le mouvement #FanPasGogo a pour mission de vous sensibiliser aux risques que comporte l’achat de billet sur un site non autorisé. 
Une pétition est également mise en place. Elle demande au gouvernement de soutenir les fans, les spectateurs, les artistes, les professionnels du spectacle, dans leur lutte contre le marché noir de billets de spectacles et les sites pas nets.

 

Juin 95′ à Cherbourg : 1er concert de Muse en France

En juin 1995, Muse a donné son 1er concert à l’étranger, le 1er pour le public français au Charleston de Cherbourg  : « un bar principalement de marins et de skinheads »  avait déclaré Matt). Seulement une cinquantaine de personnes étaient dans le bar ce soir là.

Un futur fan français du groupe présent par hasard ce soir là

     ‘SOUSOUS’  un fan actuel Muse qui a réalisé de nombreux enregistrements audio de leur concerts et les a vus à de nombreuses reprises aux 4 coins du monde, était présent complètement par hasard ce jour là. Nous l’avons contacté pour qu’il nous raconte plus en détail cet incroyable moment.

     Je pense que à ce moment (en 1995), j’étais plus intéressé par ma pinte de bière que par le groupe d’ados boutonneux qui faisaient du bruit (si j’avais su !!!)  mais bon, quand j’ai dis cela à Matt, cela l’a scotché.
     C’était après le concert de Dubaï, j’ai pu les rencontrer, je discutais avec matt et je lui ai dit que j’avais fait sans le savoir leur 1er concert en france, là , il me dit Paris, St malo, etc, etc. Je lui ai répondu : « Non » ; il a encore cherché et là, il a ouvert les yeux en grand en posant la question: « Cherbourg ? (avec l’accent). J’ai dit « oui » . Là, il est allé direct chercher Dom qui se trouvait à 5 mètres (laissant en plan la personne qui discutait avec lui). Quand je l’ai revu quelques mois plus tard en after (à Bogota), Matt, de suite, m’a reconnu et m’a salué par « Hey , the crazy french ».

Un contrebandier comme conducteur de Van

     Le concert était en fait une couverture pour l’organisateur. Ça lui permettait de transporter des biens de contrebande dans le van qui transportait le groupe. Au moment de passer la douane pour retourner en Angleterre, 200 000 cigarettes ont été retrouvées dans le camion, Flyeroct97en plus des dizaines de bouteilles de vin rouges et spiritueux. le groupe à du payer 50£ d’amende.

20 ans de Muse en France: 20 ans d’histoire, 20 ans d’amour.

Après 1995, le groupe est repassé 2 fois au Charleston en 1997 (cf photo). Le 1er concert parisien eu lieu seulement en Juin 1999 à Ouï FM. La suite on la connais, une relation particulière avec le public français, leur 1er DVD live enregistré au Zenith de Paris, un des pays les plus visité à chaque tournée.

En Mars 2015 nous avions réalisés cette vidéo hommage et récapitulative de ces 20 ans d’amour entre Muse et la France.

Lors du passage de Muse en juin 2015 à Virgin Radio, nous avons pu poser la question suivante à  Matt :  » Votre 1er concert en France à eu lieu il y a pile 20 ans à Cherbourg, quel est votre meilleur souvenir live en France ? ». Ce à quoi il avait répondu « Surement pas celui là [rires] probablement le Stade de France ». Matt se souvenait très bien par ailleurs de ce concert.

En 2016 le groupe a fêté ses 21 ans de relation avec le public français et nous avions réalisé une vidéo lors des concerts de Bercy qui résume l’historique de cette passion partagée : VEINS OF HISTORY

Muse : tournée Européenne de Février à Avril 2016

     Notre admin Kévin est de nouveau allé à la pêche aux infos ce Mercredi et a pu rencontrer cette fois ci les 3 membres du groupe.

Muse : tournée Européenne de Février à Avril 2016

► La tournée Européenne des salles se déroulera entre Février et Avril 2016

  • Le groupe passera notamment par Bercy, L’02 Arena de Londres et Milan.
  • Nous avons demandé si le titre Showbiz serai joué, Matt a répondu en rigolant « Yes, maybe for Bercy and London »

 

► Dom donne son avis sur « Drones ».

  • Sa chanson préférée sur l’album est The Handler qui ressemble à du son bien heavy à la Showbiz / Origin Of Symmetry
  • Il adore également The Globalist pour le son et la structure
  • L’album est très rock et n’a rien à voir avec Dead Inside qui est clairement pop.

 

► Citizen Erased pour le Download ?

  • Matt et Dom ont plus ou moins confirmé le fait de jouer Citizen Erased au Download.

► Du matériel pour du shooting photo ou vidéo a été aperçu

Muse : tournée Européenne de Février à Avril 2016Muse : tournée Européenne de Février à Avril 2016

 

 

Muse : Interview à la BBC pleine d’humour

Matt et Dom ont donné une interview à BBC Radio 1 ce matin. Voici la retranscription intégrale en français de cette interview pleine d’humour. Le groupe parle de Drones, des festivals, de mouton et du chat de Matt.

Audio de l’interview dans son intégralité

 

Journaliste : Je suis très heureux de vous recevoir, hier, avant-hier, je n’avais absolument plus de voix. Aujourd’hui ça va beaucoup mieux ! Cela vous est-il déjà arrivé de ne plus avoir de voix ?
Matt : L’année dernière en fait, au Brésil. C’était le 20eme anniversaire de la mort de Kurt Cobain, j’ai essayé de jouer Lithium mais je n’y arrivais presque pas. Heureusement Chris était là pour m’aider avec les backings vocals.

Journaliste : Vous avez un remède miracle pour ça ?
Matt : Respirer de la vapeur chaude, beaucoup de vapeur. Et des marshmallows c’est très doux pour la voix.

Journaliste : Et comment ça va ? Je sais que vous allez bientôt sortir un nouvel album.
Dom : On répète, car on a seulement fini l’album il y a quelques semaines. Donc on a décidé de répéter et apprendre à jouer les chansons en Live. Et on attend de jouer le Radio 1 Big Weekend !

Journaliste : Vous ne jouez pas seulement, mais vous headlinez !
Matt : C’est incroyable ! J’adore Florence & the Machine, j’ai hâte de la voir en Live.

Journaliste : C’est pour ça que j’adore ce festival ! On passe de Florence à David Guetta puis vous !
Matt : Et il y a Snoop Dog sur l’autre scène ? J’ai hâte de le voir !

Journaliste : Vous allez faire pleins de festivals et vous faites des festivals éclectiques, comme des festivals de rock mais aussi des festivals ou il y a snoop dog le même jour. Vous avez déjà fait ça ?
Matt : Oui nous avions fait des festivals en France où il y avait aussi du reggae, et de la musique du monde. Mais un festival avec snoop dog non !
Dom : Coachella l’année dernière, c’est assez éclectique ! Il y a de l’électro, de la dance. Mais ça va être fun ! Lire la suite

Lire plus