Muse à la Tour Eiffel : Infos pratiques

A moins de 2 semaines du concert événement à la Tour Eiffel, voici toutes les informations pratiques pour le concert !
> RESERVEZ VOS PLACES 

Pour ceux qui viennent Lire la suite

TPI Magazine: L’incroyable scène du Drones Tour

Muse : TPI Magazine

L’équipe de TPI magazine est allée à Londres lors du Drones world Tour et a étudié la scène de Muse. Traduction et Synthèse.
Le détail de la technologie utilisée lors du Drones World Tour dans cet article.

Nous sommes heureuglen tpix de voir que malgré la façon dont se consomme la musique en 2016, certains groupes ont encore le courage de faire des albums concept. Le Drones Tour a commencé en 2015 au Mexique et a conquis le monde entier, avec une scène qui a époustouflé les fans. La production inclus de la vidéo interactive avec le groupe, une scène centrale à 360°, un jeu de lumière monumental et 12 drones qui flottent. Il est clair que Muse ont créé là une scène dont on se souviendra.

L’équipe de TPI est venue voir la scène le 12 avril à Londres et il leur est difficile d’imaginer qu’une structure si complexe s’est imaginée lors d’une simple discussion entre Matt Bellamy et Glen Rowe.

Le nom de l’album et la scène 360° déja dans la tête de Matt en 2013

Glen : « Matt connaissait déjà le nom de l’album sans même avoir écrit un seul texte ou une seule note de musique. On était à Abu Dhabi en 2013 pour un concert et on était assis avec Matt et soudain il a dit « je veux faire un album concept basé autour d’un seul mot ». Et dans notre conversation, le mot Drones est apparu. Le mot drones a beaucoup de signification. Ça peut être un bruit, une abeille, une machine à tuer. Matt en a ensuite parlé à Chris et Dom à qui l’idée a beaucoup plu. Ils ont également ajouté leur touche à cette signification du mot drone.

En 2013 déjà, Matt commençait à dessiner une scène centrale avec des Drones qui volent tout autour. C’est ensuite en discutant avec Oli Metcalfe que Matt a réussi à mettre son idée en œuvre.

Glen affirme que ce concert est plus une performance artistique qu’un simple concert de rock. Glen les a avertis que ce genre de configuration n’amènerait pas beaucoup de mouvements de foules, mosh-pit dans le public. Cependant Matt était prêt à prendre ce risque.
Le groupe a facilement pris goût à la scène centrale. Matt et Chris peuvent se déplacer ou ils veulent et au fur et à mesure, ils se sont approprié la scène. Le plus compliqué c’est pour les membres du staff qui gère cette structure. Mais quand Glen voit tous ces gens bouche ouverte devant la scène, il est plus que satisfait.

Le chef de production de cette tournée est Chris Kansy qui avait déjà travaillé avec le groupe lors de la tournée des stades en 2013. Chris a été très honoré de pouvoir travailler sur cette scène. Il a décidé de travailler « en famille » avec les gens qui travaillent avec le groupe depuis très longtemps mais aussi avec des fournisseurs que le groupe connait bien. Cela a selon lui beaucoup facilité la tâche.

Concevoir la scène

L’idée principale de Matt était de pouvoir jouer devanmuse stage tpit le plus de monde possible.  Il visualisait un ring de boxe au milieu d’une foule en délire. L’idée de la scène centrale en 360 est alors apparue. Cette scène a notamment battu un record d’affluence à l’O2 arena de Londres avec plus de 21.000 spectateurs  par soir.

Lire la suite

Le film du Drones World Tour : « un rendu dynamique, intense et rock »

Le film du Drones World Tour tourné à Milan, Amsterdam et Berlin sortira au cinéma le 12 Juillet 2018. Toutes les infos à savoir.

Au cinéma le 12 Juillet 2018, pas de DVD/Blue Ray prévu mais une éventuelle sortie digitale

 

 

 

 

Muse à la Tour Eiffel c’est confirmé ! Réservez vos places

Un concert exceptionnel de Muse à la Tour Eiffel le 28 Juin 2016 !


> RESERVEZ VOS PLACES 

ATTENTION : Cachez le code barre si vous postez une photo de vos places !

La rumeur était donc vrai. Relayée par Zegut et de nombreux médias au conditionnel elle a depuis été confirmée par un journaliste de l’AFP et officialisée sur muse.mu. Nous avons préféré ne poster que à partir du moment ou le concert était officiellement annoncé.
Méfiez vous des arnaques à la vente et la revente. Retrouvez nos conseils afin d’éviter de se faire avoir.

Muse donnera un concert exceptionnel à la Tour Eiffel le 28 Juin 2016 !

Le nombre de places devrait être relativement important.  Voici le plan de la fan-zone

Interview Muse sur Absolute Radio (28/04/16)

Voici donc le Compte rendu de l’interview que le groupe a donné pour Absolute radio lors de leurs concerts à l’O2 Arena de Londres.ChJ6B_xUkAMIyE5

L’Histoire du Groupe

Une magnifique rétrospective a été réalisée par Danielle Perry l’animatrice. Vous pouvez retrouver un historique du groupe similaire sur notre site : Chronologie intéractive
L’interview a d’abord porté sur le fait que le groupe ne pensait jamais jouer à l’O2 arena un jour, qu’ils pensaient rester à la Cavern d’Exeter et que d’ailleurs ils étaient heureux à l’époque quand ils avaient la possibilité de pouvoir jouer 20mn là-bas !

La Scène

Matt pense avoir besoin d’une grosse production au niveau scénique car il pense que le groupe seul serait ennuyeux à regarder.
Chris revient sur les technologies utilisées et précise que des projections auraient du être présentes sur les drones mais que cela n’a pas été possible. Il ont également pensé cette scène en termes de proximité. Chris avoue qu’il aime désormais se trouver au milieu et pouvoir voir les gens en gradins de plus près. Toute la technologie nécessaire à cette scène se situe en dessus des deux grandes avancées. Le regret de Chris ? Il n’y a pas de toilettes sous la scène !

Les chansons

Chris nous affirme également qu’ils aiment jouer de gros riffs a
près les chansons car c’est une bonne manière de finir la chanson et que le public adore ça.
Danielle Perry revient sur « Psycho ». Chris nous dit que c’est un titre populaire qui rassemble et qui est également un vieux riff du groupe. Chris voulait absolument teaser l’album avec ce morceau car il savait que les gens y répondraient positivement et ce fut notamment le cas lors du Psycho Tour ou les gens devenaient fous lors de la chanson. Cependant Matt émet un bémol et pensait lui de son côté que la chanson ne fonctionnerait pas du tout auprès du public.
Le groupe aime jouer Undisclosed Desires parce que Dom peut bouger du milieu de la scène ou il se trouve la plupart du temps et aller un peu plus à la rencontre du public.
L’animatrice affirme que les chansons sont plus « heavy » en live qu’en album. Matt confirme et dit qu’il aime ce côté heavy et pense que cela provient aussi des paroles qui sont engagées. Les gens peuvent se reconnaitre dans les paroles et partager avec le groupe. Il ne veut pas faire que des chansons d’amour qui à la fin ne veulent pas dire grand chose.
Danielle Perry demande à Matt pourquoi il fait de petits bruits avec sa guitare avant Plug In baby. C’est avec humour qu’il répond qu’il a l’impression de faire parler sa guitare avec le public.

ChJRmU8XEAAwscO
La vie sur Scène

Pour se préparer à entrer en scène Chris fait 30 minutes de cardio et Matt se concentre mentalement en restant assis.
Concernant la vie « on tour » Matt affirme qu’ils y sont habitués et qu’ils aiment toujours autant faire de la musique qu’avant et c’est ce qui leur permet de tenir en tant que groupe.
L’animatrice souligne que lors des concerts on entend réellement bien la basse, ce qui n’est pas le cas pour tous les groupes. Chris lui dit que oui, sur cette tournée en particulier, le groupe a voulu revenir à des sons très rock et donc avec une basse très présente. Aussi Chris souligne que les lumières sur sa basse ne sont pas là pour faire joli mais qu’elles lui permettent de bien voir ses cordes. En effet, il pense qu’il fait parfois trop sombre sur scène et qu’il ne peut pas bien voir sa basse sans les lumières.
Chris pense que la musique permet de communiquer avec les gens et permet de diffuser des idées à travers le temps et que c’est également le meilleur moyen de communiquer des émotions.
La radio a également diffusé des Lives des concerts de l’O2 arena 2016 : Dead Inside, Hysteria, Plug in Baby, Take a Bow, Psycho, Undisclosed desires, Reapers, The Handler, Stockholm Syndrome, Mercy, Supermassive Black Hole

Vous pouvez retrouver l’interview en vidéo dans son intégralité ci dessous.

L’incroyable technologie du Drones World Tour !


60 techniciens, 6 tours bus , 36 camions
: le Drones World Tour s’est arrêté 6 soirs de suite à Bercy et compte plus de 70 dates dans le monde entier. La grande nouveauté ce fut la scène 360° et la technologie utilisée est démentielle. Visite guidée par Oli Metcalfe (Production Designer & Lighting Director).

La scène du Drones World Tour soulève de nombreux défis technologiques : structure à 360° (avec les backstages au dessus de la scène), scène qui tourne, drones, projections.
Pour sublimer ces défis Oli s’est entouré des meilleurs entreprises que cela soit pour la conception de la scène, les drones, les projections, le système de tracking, création des visuals, etc, le tout afin de retranscrire la trame narrative de Drones et les envies du groupe.

Les Drones : un an de design et de tests.

La gestion du vol des drones et de la ‘Drones Station’ revient à la société Motion Business. Chaque salle est scannée et modélisée afin de tester à l’avance les parcours des Drones et des trackings. Le parcours des Drones (qui volent chacun de manière autonome) est donc prédéfini à l’avance (avec des points de tracking/suivi). Les cameras de suivi permettent d’envoyer temps réel la position de chaque Drone et d’éviter ainsi les collisions.

Un système de tracking vidéo, lumière innovant par  CAST BlackTrax Ltd : BlackTrax 3D tracking systems.

C’est le plus grand système de tracking BlackTrax 3D jamais utilisé. On compte au total 38 cameras de tracking qui permettent de coordonner les effets visuels en temps réel, la lumière, les Drones et le son.
Ces 38 cameras de suivi permettent de suivre 16 entités : les 3 membres du groupe et 13 objets volants.
► 14 de ces cameras sont accrochées au plafond des chaque salle.
► 24 sont accrochées sur la structure même de la scène.

Pour les visuals de The Handler par exemple la position de Matt ou Chris est envoyée au serveur des 12 projecteurs Barco, et les visuels s’ajustent ainsi en temps réel. En effet Matt, Dom & Chris portent chacun un émetteur qui permettent aux caméras de tracking de suivre à tout instant la position des trois membres du groupe.
Vous aurez peut-être remarqué que sur cette tournée il n’y a pas les traditionnelles poursuites. Les projecteurs suivent tout seuls la position de Matt ou Chris. « Cela offre des plus grandes possibilités créatives quant au light show, car cela permet de braquer jusqu’à 20 projecteurs sur le chanteur et d’avoir un suivi parfait. » ajoute Oli Metclafe; « Ce choix a été fait à cause de la configuration 360° qui sous-temps un plus grand nombre de de points de suivi. »

Ces cameras permettent d’avoir une modélisation en temps réel de la scène, de l’éclairage et des Drones comme vous pouvez le voir dans cette vidéo à 01:02.

Les  doubles projections vidéos

Ils ont travaillé avec l’entreprise Barco pour la technologie et les serveurs et Moment Factory et Banoffeesky pour la création de visuels
Il y a 12 projecteurs avec des miroirs ajustables qui permettent de couvrir les 200m² de surface des voiles/rideaux mais également d’être utilisé comme effets de lumière dans le reste de la salle (cf Knights of Cydonia, projections d’oeils bleus pendant Psycho).
Comme d’habitude pour la réalisation en direct c’est l’excellent Tom Kirk qui s’en charge. Il possède une installation de 8 caméras louées chez XL Vidéos ( voir détails plus bas)

Le son 360°

L’autre défi c’est le son 360°. La scène est suspendue au plafond de chaque salle et on dénombre pas moins de 32 points de suspension juste pour les enceintes de diffusions. Le Front of House (face) sans surprise c’est Marc Carolan comme depuis 14 ans.

Pour le retour musiciens c’est Adam Taylor qui s’en charge, (il est installé sous la flèche d’une des avancées) il précise : « Avec la configuration 360° on doit être encore plus prudent sur la relation son direct et son réfléchi. La scène se doit être la plus silencieuse possible ».

Pour plus de détails sur le son de la scène 360° de Muse voici l’article orginal complet et en anglais.

Pour conclure

On peut ajouter que c’est la société Brilliant Stage qui s’est chargée du design de la scène et de la construction. Oli conclue : »Je travaille avec une superbe équipe composée de personne de plein de sociétés différentes. […] Cela a été mon plus gros challenge de design jusqu’ici et j’ai acquis beaucoup expérience avec tout les nouveautés que nous avons du apprivoisées. J’ai beaucoup aimé travailler avec la technologie BlackTrax qui permet de gérer pleins d’éléments du show sans avoir à s’en soucier réellement. J’espère pouvoir retravailler avec cette technologie à l’avenir. »
Article original.

 


Retrouvez dans le détails le crew et le matériel du Drones World Tour. Lire la suite

Interview de Matthew Bellamy à Bruxelles

w_VggIUFMuse est en ce moment même à Bruxelles pour une série de concert. Entre deux dates, le site d’information Belge « Deredactie » a pu interviewer Matthew Bellamy. Aurez-vous le courage d’affronter les pensées (intéréssantes) de ce cher Bellamy ?

Ci-joint le lien de l’interview et la traduction !

 

Journaliste : La dernière fois que nous nous sommes vus, c’était à Werchter pendant la tournée de The 2nd Law avec le décor mettant en scène une grosse usine.

Matthew Bellamy : ah oui oui.

Journaliste : Ensuite, l’album s’intéressait plus à l’environnement, évoquait les drones, qu’est ce que cela fait d’avoir ce genre de références, de réfléchir à ce genre de sujets en musique ?

Matthew Bellamy : En faite, pour moi, ce sont des réflexions et des choses pour lesquelles je suis naturellement intéressé, il y a tellement de chansons qui pourraient être écrite à propos des expériences personnelles, l’amour, l’émotion et toutes ces choses.  J’adore écrire autant les chansons reflétant mes centres d’intérêts que mes expériences personnelles. Je ne le fait pas par nécessité, mais juste parce que cela reflète mes propres centres d’intérêts.

Journaliste : (A travers ces chansons) Il y a t-il un message que vous voudriez faire passer au public, peut-être une chose dont il devrait avoir peur ?

Matthew Bellamy : Je ne sais pas, je n’ai pas de conclusions claires moi même sur ce qui est bien ou mal. Je pense que je le découvre moi même, j’apprends et je grandis en même temps qu’ en écrivant des chansons. Il y a un thème général dans beaucoup de chansons de cet album et même dans tous les albums. La mécanisation de l’humanité, la façon dont nous industrialisons, l’introduction à l’intelligence artificielle, les effets des technologies, les capacités à se connecter entre nous, à ressentir les émotions ce genre de sujets. C’est le thème qui a émergé sur les deux derniers albums. S’il y avait un message à retenir, ce serait d’être conscient de (l’existence) l’intelligence artificielle, des drones qui sont de plus en plus utilisés et combien ils peuvent être dangereux. Très souvent ces technologies sont d’abord utilisées pour la guerre, c’est triste mais c’est vrai (rire). Les drones par exemple, sont utilisés depuis une quinzaine d’années, maintenant il est fréquent de les voir utilisés en tant que distraction. Pour ce qui est de futurs projets musicaux, je suis intéressé par le sujet de l’intelligence artificielle, on voit beaucoup d’essai et de tentatives. Mais plus on avance dans le temps plus cela semble devenir une constante (dans l’opinion publique) que cela s’apparenterait à dégrader la capacité de l’humain à penser et rendre capable la machine de penser, je suis un peu sceptique à propos de cela.

Journaliste : Sceptique ou effrayé ?

Matthew Bellamy : Erm.. Sceptique, car ce n’est qu’une hypothèse, l’efficacité est la meilleure chose. Et cette hypothèse pourrait se révéler être incorrecte. Vous voyez, les humains… Nous avons émis cette hypothèse, construit des choses plus vite ou plus efficacement et évidemment c’est mieux. Mais il y a ce côté de la nature humaine qui nous dit que cela n’est peut être pas si génial que cela en a l’air, pourquoi ? Donc euh (Rires)…. C’était quoi la question déjà ?

Journaliste : Si vous aviez peur de ce possible futur ou comme tout devient à tendance à devenir de plus en plus industrialisés et….

Matthew Bellamy : Je pense que la part manquante de cette efficacité et du mécanisme ou la façon dont les organismes sociaux sont mécanisés (je dirais automatisés) par un gouvernement très centralisés…. Ils ont des avantages mais aussi des désavantages en ce qui concerne les individus, petits groupes. Il n’y a non plus des individus mais plutôt une masse. Et ce sont en quelque sorte les technologies qui font émerger les choses dont nous avons tous peur comme le communisme par exemple, il y a quelques dizaines d’années de cela. Et Lire la suite

Lire plus